Le diabète est une maladie endocrinologique caractérisée par une  glycémie ( taux de sucre sanguin ) élevée au dessus des normes. On dit que le diabète est de type1 lorsqu'il est idiopathique ou d'origine auto-immune, et s'installe de ce fait depuis l'âge jeune et indépendamment des habitudes alimentaires du sujet. Un diabète non traité, ou mal traité peut se compliquer à court et/ou à long terme. La suite aborde succintement les complications aigues du diabète de type 1.

Acidocétose

Le glucose qui s'accumule dans le sang du sujet atteint du diabète de type 1 ne peut plus produire de l'énergie. Pour subvenir aux besoins énergétiques, l'organisme utilise les acides gras issus de la digestion des lipides comme carburant: cela libère excessivement des corps cétoniques responsables de l'acidification excessive du sang et provoquant des symptômes sévères. Le tableau clinique associe 4 éléments: un syndrome de déshydratation globale ( extacellulaire et intracellulaire), un syndrome cétosique comprenant l'haleine cétonique ( classique odeur de pomme reinette) et les troubles digestifs ( nausée, vomissement, douleur abdominale, diarrhée), un syndrome d'acidose métabolique qui comporte les troubles respiratoires (dont la dyspnée de Kussmaül ) et les troubles neurologiques ( stupeur, confusion, coma), et enfin à la bandelette urinaire une glycosurie et une cétonurie importante (××× ou ××××)

Coma hyperosmolaire

L 'hypergycémie majeure (5 à 20g/l) peut provoquer une déshydratation non compensée et entrainer par ce fait même un coma. Le tableau clinique est dominé par la déshydratation intracellulaire, les troubles profonds de la conscience, une hyperthermie, une oligoanurie, une insuffisance rénale aigüe fonctionnelle, une hypotension artérielle et à la bandelette urinaire une glycosurie importante ( ××× ).

Hypoglycémie

Elle peut survenir de 3 manières: de façon iatrogène par surdosage en insuline ou en sulfamides hypoglycémiants, par erreurs diététiques (restriction glucosée sévère ) ou être consécutive à un stress ( effort physique excessif). Elle contient trois stades: le syndrome neurovégétatif, le syndrome neuroglucopénique et le coma hypoglycémique. Notez bien que tout trouble de conscience chez un sujet diabétique est une hypoglycémie juqu'à preuve du contraire.